TBI vs écran tactile

Comment choisir entre le TBI et l’écran interactif ?

Bien que nouveaux, les appareils électroniques interactifs sont de plus en plus utilisés tant en milieu scolaire qu’en milieu professionnel.

Réputés pour créer plus d’attention, plus de concentration et plus d’intérêt que les appareils qu’ils sont venus compléter les tableaux traditionnels, ces nouvelles machines de projection et de présentation d’images attisent curiosité et ont de plus en plus d’adeptes ainsi que d’utilisateurs totalement conquis.

On distingue en ce moment essentiellement deux appareils interactifs à savoir : l’écran interactif et le Tableau Blanc Interactif (TBI). Bien que différents l’un de l’autre, ces deux machines interactives présentent quelques points communs. Quelles sont les similitudes et les divergences qui existent entre l’écran interactif et le TBI ?

L’écran interactif et le TBI, des appareils tactiles interactifs

Une définition des deux machines tactiles s’impose pour mieux comprendre leur essence.

  • Encore appelé Tableau Numérique Interactif (TNI) ou encore Tableau Pédagogique Interactif (TPI), le TBI est un tableau (un mur ou un écran) qui affiche l’écran d’un ordinateur grâce à un projecteur et le contrôle à l’aide de stylets et/ou de doigts. L’ordinateur n’est pas relié au vidéoprojecteur via un câble, mais grâce à un boîtier spécial dénommé eBeam qui reçoit et enregistre les informations issues de l’ordinateur.Pour que votre TBI soit le plus intelligent possible et son transport plus aisé, une multitude de modèles légers et compacts existent et sont proposés. A ce propos, il faut préciser que les modèles mobiles eBeam Edge sont très appropriés.
  • Quant à l’écran interactif, il peut être défini comme la version « tout en un » du TBI. C’est-à-dire qu’on a pu se passer du vidéoprojecteur et du tableau blanc pour aboutir à un seul appareil : l’écran tactile interactif. Au coeur de cette innovation, entre autres, les écrans interactifs tactiles Android SpeechiTouch et Clevertouch. Mais cet écran ne présente pas exactement les mêmes atouts que le TBI et, par conséquent, il ne le remplace pas.

Comment fonctionne le TBI mobile eBeam ?

Les points de divergence entre le TBI et l’écran interactif

En raison des similitudes susmentionnées, le tableau blanc interactif et l’écran interactif peuvent prêter à confusion. Cependant ils présentent des différences qu’il est important de connaitre pour acquérir celui qui convient le plus à ses besoins.

écran interactif

Le principal atout de l’écran blanc réside dans son autonomie. Il ne nécessite aucun accessoire (vidéoprojecteur, eBeam) et connectique (câble VGA, port HDMI, port USB, etc). Avec une interface intuitive et interactive favorable pour le brainstorming et le travail collaboratif, il peut gérer jusqu’à dix points de contact simultanés. En entreprise, il est très utilisé pour les visioconférences. Toutefois, puisqu’il s’agit d’un écran géant (Entre 55 et 85 pouces), son transport n’est pas très facile.

Par contre, le TBI est plus complexe dans sa composition. Pour fonctionner, il a besoin d’un vidéoprojecteur, d’un ordinateur et d’un système eBeam. Il est possible de le déplacer grâce à sa version mobile et il convient mieux à ceux qui font des présentations dans différents endroits avec le même appareil.

Appareils électroniques de nouvelle génération, le TBI et l’écran tactile ont vraiment de beaux jours devant eux. Si les deux servent la même cause, l’écran tactile est plus adapté aux endroits où il sera fixe. Le TBI mobile quant à lui convient mieux aux personnes qui doivent déplacer régulièrement leurs machines de projection.